Séparation, divorce...
un drame  ... un avenir !

Qui sommes-nous ?

Groupes d'accueil

« New-Espérance », ce sont des groupes d’accueil pour personnes seules, hommes ou femmes, qui traversent la séparation ou le divorce comme une épreuve et sont en demande de soutien, d’aide pour se remettre debout.

Groupes d'entraide

Groupes d’entraide car la rupture de notre couple est une période de crise et de bouleversements en tous genres, dans les relations, l’environnement matériel, la gestion du budget, ou notre propre équilibre. Groupes d’entraide qui espèrent apporter une aide précieuse, dans la ligne des objectifs de tous les groupes de Belgique.

Groupes d'échange

Groupes d’échange qui permettent de dire sa souffrance. L’expérience nous dit que l’appartenance à un groupe est déjà un premier pas dans la bonne direction pour faire face à l’isolement et au désarroi provoqués par une rupture douloureuse.
L’échange signifie que chaque participant donne et reçoit, à son rythme. Chacun y reçoit et y donne de l’attention et du respect… et y retrouve ainsi une plus grande confiance en lui.

Groupes de parole

L’apport d’un groupe de parole est particulièrement efficace pour sortir d’une première phase, normale, de repli. Phase qui risque d’envenimer nos blessures si elle se prolonge trop ; car il faut arriver à sortir de notre « cinéma intérieur ». Mettre des mots sur sa souffrance, à travers la découverte qu’on n’est pas TOUT(E) SEUL(E) à la vivre, cela aide à sortir du chaos émotionnel, normal lui-aussi en période de crise.
Cela ne veut pas dire qu’on soit obligé de prendre la parole !

Groupes de réflexion

L’échange permet d’approfondir des thèmes relatifs aux situations que les participants doivent affronter quotidiennement. Par exemple: problèmes financiers, juridiques, de solitude, d’éducation des enfants, … Ou encore, étapes d’acceptation, de reconstruction personnelle, …

Groupes de passage

New-Espérance, ce sont des groupes de passage. On peut y entrer à tout moment. Le plus souvent, on y reste le temps nécessaire à sa reconstruction, variable d’une personne à l’autre. Les anciens épaulent les nouveaux.

Groupes de détente

Les groupes organisent à certains moments de activités de détente car celles-ci sont tout aussi nécessaires à la reconstruction de soi que la réflexion.